Loi Pacte et épargne individuelle

Pourquoi l’offre de produits offerts aux particuliers doit être repensée

Dans un contexte d’allongement des durées de la retraite, les dispositions prévues dans la loi PACTE et dans le projet de fonds de pension européen, devraient inciter les Français à envisager leur épargne plus dynamique et diversifiée, en fonction des phases de la vie. Toutefois, si les produits d’épargne pendant la vie active sont variés, l’offre d’investissement complémentaire pour les retraités reste limitée.

Epargne individuelle

L'auteur

  • M. Brière 2
    • Responsable du Centre de recherche aux investisseurs
      Amundi
    • Professeur associé
      Université Paris-Dauphine, PSL
  • Xavier Collot
    • Président du comité Épargne salariale et Retraite
      AFG

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°826bis

Choc démographique : un défi pour les marchés

La loi PACTE en préparation va bouleverser le paysage de l’épargne retraite en France, en offrant plus de flexibilité sur les supports de placement et une harmonisation des règles fiscales et sociales permettant une utilisation plus large des produits existants. Dans un système où la retraite par répartition est dominante mais incertaine, et dans un contexte d’allongement de la durée de vie, assorti d’une augmentation des dépenses de santé et de dépendance, les particuliers ont le plus grand mal à anticiper leurs besoins financiers pour la retraite. Nous faisons le point sur ces besoins, ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet