Cet article appartient au dossier : Stratégie, Les BFI se réinventent.

Post-marché : « Une digitalisation avant l'heure »

Les métiers du post-marché, qui sont l’aboutissement des opérations initiées par les BFI, ont connu une « digitalisation » précoce sous forme d’une dématérialisation très poussée des opérations et des process. L’activité est en outre concernée par de nombreuses réglementations communes aux BFI, souvent issues du contexte de crise.

digitalisation avant l'heure

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°343

Les BFI se réinventent

Le post-marché est un métier connexe de la BFI fortement dématérialisé et électronisé : une digitalisation avant l’heure ?Cette « digitalisation » qui a pris la forme d’une utilisation intensive de l’informatique dans le métier du post-marché a démarré en 1984 avec la dématérialisation des titres, chantier énorme pour laquelle la France a été pionnière. Rappelons que certains pays d’Europe n’ont toujours pas dématérialisé leurs chaînes titres, bien que le règlement CSDR rende cela obligatoire en Europe au plus tard en 2025. Cette dématérialisation a bouleversé les conditions d’exercice de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Les BFI se réinventent

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet