Cet article appartient au dossier : ESCP Europe Applied Research Papers 11.

Optimiser la performance nette des Limited Partners en private equity : vers un alignement d’intérêts optimal

L’objectif principal de cette étude est de suggérer des pistes de réflexion à l’attention des Limited Partners (LPs) qui souhaiteraient voir leur performance nette en Private Equity améliorée et protégée. Elle s’adresse également aux General Partners prêts à remettre en cause le consensus de marché actuel pour un meilleur alignement d’intérêts avec leurs LPs.*

1. Hiérarchie des écarts de performance nette

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°375

ESCP Europe Applied Research Papers 11

Le marché du Private Equity (PE) s’est développé depuis les années 1980 environ. En opposition au marché coté, le PE consiste à prendre part au capital de sociétés non-cotées pour les développer puis les céder, via des fonds construits par les General Partners (GPs), et alimentés majoritairement par ses Limited Partners (LPs). Cette industrie est caractérisée par un manque de transparence d’informations et un caractère peu liquide. Les frais de gestion y sont élevés, relativement aux autres classes d’actifs, pouvant atteindre 10 à 15 % du montant engagé au terme de la vie du fonds. Ces ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

ESCP Europe Applied Research Papers 11

Sur le même sujet