Gestion d’actifs

Mesurer et gérer le risque de crédit souverain de la zone euro

La gestion des portefeuilles obligataires souverains a été remise en cause par la crise que traverse actuellement la dette souveraine de la zone euro. Mesurer le risque souverain de ces portefeuilles devient essentiel, ce qui conduit les investisseurs à adopter de nouvelles méthodes d’allocation basées sur la budgétisation du risque.

1. Evolution de la contribution en risque e chaque pays dans l'indice EGBI

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°740

Les banques centrales en dehors des sentiers battus

Avec la création de la zone euro, les investisseurs institutionnels et les fonds de pension ont diversifié leurs portefeuilles en investissant massivement dans les obligations non domestiques. Ce phénomène touche aussi les particuliers et l’assurance vie, avec par exemple le contrat en euros. La relative stabilité de la zone euro dans les années 2000 explique ce phénomène : l’investisseur peut préférer investir dans les obligations italiennes plutôt que dans les obligations allemandes, car elles offrent une rémunération supérieure pour un surplus de risque perçu alors comme ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet