Marchés financiers : « la règle est d’abord européenne, de moins en moins nationale »

Sous la houlette de son nouveau directeur général, l’AMAFI va poursuivre ses actions pour promouvoir les marchés financiers et compte intensifier sa présence auprès des autorités européennes. Au programme : Brexit, régime prudentiel des entreprises d’investissement, revue des autorités européennes ainsi que UMC.

Paris

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°824

Non-performing loans : une situation qui s’ameliore

Alors que vous venez de prendre le poste de directeur général de l’AMAFI, quelle est votre feuille de route ?Il s’agit de poursuivre en l’approfondissant le travail mené par mes prédécesseurs, et plus particulièrement par Pierre de Lauzun depuis 2002. Nos grands axes restent donc les mêmes :susciter et alimenter le débat public autour de marchés dont le rôle croissant dans le financement de l’économie reste insuffisamment analysé et mesuré collectivement ;apporter l’expertise de la profession lors de l’élaboration de la réglementation, notamment en participant aux processus de consultation ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet