Cet article appartient au dossier : L'Asie, nouveau centre de la finance mondiale ?.

Face à la crise récente

Les pays émergents asiatiques conservent une forte capacité de rebond

La crise que traversent actuellement les pays émergents d’Asie n’est pas principalement due à leur situation économique. Certes, leurs économies montrent encore quelques faiblesses structurelles et un effort de rattrapage à consolider vis-à-vis des économies occidentales. Mais leur capacité de rebond est particulièrement importante, ce qui conduit à considérer que le sentier de croissance à long terme de ces économies est solide. La Chine, l’Indonésie et le Vietnam en sont de bonnes illustrations.*

cheval

L'auteur

  • Daziano
    • Maître de conférences en économie
      Sciences Po Paris
    • Membre
      Conseil scientifique de la Fondapol

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°773bis

Asie : nouveau centre de la finance mondiale ?

La crise financière que connaissent actuellement les pays émergents asiatiques est moins due à leur mauvaise situation économique qu’à l’amélioration de la situation économique en occident. Philip Turner, docteur en économie de l’université Harvard et économiste à la Banque des Règlements Internationaux, vient de livrer une étude intéressante sur l’origine de la crise financière que connaissent les pays émergents. Le resserrement de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (FED), la politique dite des « Abenomics » (la relance monétaire japonaise) et la sortie progressive ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

L'Asie, nouveau centre de la finance mondiale ?

Sur le même sujet