Investissement

Les obligations indexées sur le PIB : quelques réflexions juridiques

Les banques centrales européennes réfléchissent au lancement d’une obligation dont le principal serait indexé sur le PIB. Cet instrument financier récompenserait le risque pris par l’investisseur sur la croissance de l’État tout en protégeant ce dernier en cas de récession. Quelles en seraient alors les caractéristiques juridiques ?

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°807

Résolution: sur qui repose l’effort ?

Au lendemain des discussions du G20 Finances à Baden-Baden les 17 et 18 mars 2017, les États continuent à s’interroger sur le développement d’instruments efficients de dette souveraine permettant de corréler le niveau d’endettement des États avec leur niveau de croissance économique. Bien que l’idée de promouvoir des instruments financiers indexés sur le produit intérieur brut (PIB) ne soit pas nouvelle, le contexte économique actuel alliant niveau élevé de dette publique, taux d’intérêt bas, faible croissance économique et traitement prudentiel favorable incite particulièrement le Fonds ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet