Rencontre avec Jean-Philippe Desbiolles

L’intelligence artificielle à l’heure du collaborateur augmenté

Spécialiste des systèmes cognitifs et du secteur financier au sein d’IBM, Jean-Philippe Desbiolles est l’interlocuteur idéal pour parler de l’avancement de l’intelligence artificielle au sein des banques françaises. Au-delà des applications ponctuelles comme l’aide à la détection de fraude ou les bots conversationnels du SAV, il explique comme le système d’information des banques doit être repensé pour intégrer l’intelligence artificielle au cœur de ses activités.

L’intelligence artificielle à l’heure du collaborateur augmenté

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°869

LCB-FT l’Europe s’active

À propos d’intelligence artificielle, tout le monde parle de l’or blanc des données. Cela vous semble-t-il excessif ?L’intelligence artificielle (IA) ne peut pas se résumer qu’à la donnée, parce que l’IA, c’est avant tout des sciences cognitives. Elle touche des domaines comme le langage, comme l’empathie, comme le raisonnement, comme la voix. Alors oui, dans l’IA, il y a des données, mais il y a aussi des sciences cognitives qu’il faut bien appréhender dans leur globalité pour comprendre ce qui se passe, y compris dans le domaine bancaire. Le deuxième réflexe, pour beaucoup de gens, c’est ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet