Refinancement

La gestion du collatéral : les enjeux et les risques

Le collatéral – ou garantie – d’une opération financière est de plus en plus utilisé dans le financement interbancaire ou le refinancement en banque centrale. L’auteur propose une approche pédagogique de cette notion, pour mieux analyser ensuite les craintes et les risques que suscite son utilisation parfois jugée excessive, entre collateral crunch et shadow collateralizing.

gestion du collatéral

L'auteur

  • Traore
    • Responsable informatique d'applications Gestion des titres et du collatéral Domaine de la politique monétaire

Revue de l'article

Sous le vocable financier de « collatéral » se cache le terme plus universel de « garantie ». Le collatéral est un actif apporté en garantie d’une opération financière. Concrètement, cette garantie vise à protéger un créancier contre le défaut de paiement d’un débiteur. De ces deux notions de créancier et débiteur, on comprend mieux que la vocation du collatéral est de couvrir un risque de crédit porté par le débiteur. L’actif apporté en garantie peut être composé d’obligations, d’actions, d’immobilier, de matières comme l’or, voire de créances bancaires.Pour être admis en garantie, les ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet