Goodwill

Fusion et acquisition : les bâtisseurs de pyramides

Rares sont les références et études sur la bulle mondiale des fusions acquisitions dans la période exceptionnelle de croissance entre 2002 et 2007. Le présent article s’attache à décrire l’ampleur du phénomène, tant pour le monde que pour l’Europe, ainsi que ses mécanismes. Cette tendance a participé, avec l’excès d’endettement, à la crise morale et financière majeure que nous traversons aujourd’hui.

1. MARCHÉ DES FUSIONS ACQUISITIONS DE 2000 À 2008

L'auteur

  • Tanguy Faroult
    • Études, Direction Audit Risques et Contrôle Interne
      Groupama
    • Enseignant en mastère Finance Stratégie
      Sciences Po Paris
    • Membre
      Société Française des Évaluateurs (SFEV)

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°770

Chine : année du cheval… et des grandes réformes

L’Europe semble se débattre dans des problèmes de goodwill : la prolongation de la crise économique provoque une succession de dépréciations sur les acquisitions d’avant crise. Les goodwills sont au centre des préoccupations, alors qu’ils représentent des montants très significatifs des bilans des sociétés européennes.La question que l’on pourrait se poser est : « comment en est-on arrivé là ? ». Plusieurs explications sont avancées : l’abondance de liquidités bon marché avant 2007, les défauts des systèmes de gouvernance et d’incitation, l’hybris des dirigeants poussés à la faute par ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet