Financements d'actifs spatiaux (aspects de droit francais et anglais)

Le financement d'un actif spatial n'est pas chose aisée. La valeur intrinsèque du bien, sa capacité à générer des flux financiers (free cash-flows), la spécificité de sa destination, le contexte économique, politique ou juridique de son élaboration, de son exploitation, conditionnent la structuration de l'opération. Il appartient alors aux juristes et acteurs bancaires d'apprécier les techniques et instruments permettant aux équipementiers et opérateurs de relever des défis économiques majeurs.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°104

Banque et Droit 104


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet