Cet article appartient au dossier : Ethique et marchés financiers.

La finance éthique, plan de la dernière chance pour la transition énergétique

La finance éthique reste un concept vide si elle ne s’oriente pas vers le financement de la transition énergétique. Selon les auteurs, elle est la seule force qui peut aujourd’hui arrêter la dégradation climatique dramatique annoncée par les scientifiques. Le moment est opportun, car les investisseurs et les clients des banques sont aujourd’hui de plus en plus sensibilisés à ces questions.

finance éthique

L'auteur

  • Dupré
    • Enseignant-chercheur en éthique, développement durable et finance
      Université de Grenoble-Alpes, Laboratoires : CERAG, STEEP (INRIA) et PLP
  • Grandjean
    • Associé fondateur
      Carbone 4
    • Economiste
  • Mireille Martini
    • Advisor, Chaire Energie et Prospérité
      Institut Louis Bachelier

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°802bis

Ethique & marchés financiers

La finance éthique vise à changer le monde pour ne pas continuer le « business-as-usual » et accorder toute l’attention qu’elle mérite à la « vie bonne » pour les hommes et à l’épanouissement de la nature. Pour ce faire, elle s’appuie sur trois leviers.1. L’évolution au sein des entreprises industrielles et financières : par exemple, des fonds de pension ou des banques commencent à ne plus financer l’extraction des énergies fossiles ; des banques comme la NEF renforcent les critères environnementaux et de transparence dans leurs procédures d’octroi des crédits.2. Les nouvelles aspirations ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Ethique et marchés financiers

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet