États-Unis : des fonds de pension de plus en plus actifs

Aux États-Unis, pour répondre à leurs engagements de retraite pour leurs salariés, les entreprises ont mis en place des fonds de pension, historiquement à prestations définies. Les déficits de ces derniers étant intégrés à leurs comptes, elles ont fait face à la crise des marchés financiers en adoptant une gestion plus active fondée sur un équilibre actif-passif ou en externalisant une partie de leurs engagements.

3. Passif des fonds de pension

L'auteur

Revue de l'article

Alors que nos régimes par répartition affichent des déficits croissants, diminuant ainsi les réserves qui ont été engendrées grâce au baby-boom, il est intéressant de se pencher sur l’expérience à l’étranger des régimes par capitalisation et, en l’occurrence, du régime historique des fonds de pension privés américains à prestations définies.Une situation extrêmement délicateUne analyse des plus grands fonds de pension montre que l’on retrouve des problématiques importantes de financement auxquelles doivent faire face les entreprises pour répondre à leurs engagements de retraite vis-à-vis ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sur le même sujet