De la théorie à la pratique

Est-il vraiment important que les marchés soient efficients ?

L’efficience des marchés, qui n’était au début qu’une hypothèse émise par Eugene Fama, s’est affirmée au fil des années comme une théorie sur laquelle se fonde la finance moderne. La crise de 2008 l’a profondément remise en cause… ce qui n’a pas empêché les marchés, durant la crise, de remplir leurs fonctions essentielles : financer l’économie ​et assurer l’épargne des investisseurs finaux. Quelle importance, alors, accorder à cette théorie ?

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°736HS
L’efficience des marchés est une question théorique majeure dont la validité a été questionnée par la crise de 2007. On peut traduire l’expression anglaise « efficient markets » par « marchés efficients » ou « marchés efficaces ». Or, la distinction entre ces deux traductions ne relève pas uniquement de la nuance sémantique, ou de la chasse aux anglicismes. Le terme « efficient » employé au plus près du sens de l’expression anglaise suppose un marché : rationnel ; incorporant toute l’information disponible ; impossible à battre. « Efficient » ne signifie pas la même chose qu’« efficace », ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet