Cet article appartient au dossier : Infrastructures en Afrique, Combler le gap de financement.

Innovation

Des leviers pour attirer le secteur privé

En évoquant l’exemple de l’électricité au Sénégal, la conseillère technique de la direction générale de la Société nationale d’électricité de ce pays (Senelec) rappelle la contribution des diverses sources de financement des infrastructures en Afrique et expose différents leviers qui permettraient d’accélérer la participation du secteur privé à ces financements.

Levier

L'auteur

  • Safiétou Diallo
    • Expert finance et énergie
    • Conseiller technique
    • Direction générale Senelec

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°848

Infrastructures en Afrique - Combler le gap de financement

I. L'Afrique est considérée comme le prochain marché de croissance, après la ChineCette perspective passe par la mise en place des infrastructures considérées comme nécessaires à l’émergence des pays africains. L’accès à des infrastructures de qualité est essentiel pour le développement continu des pays africains, en particulier l’électricité. Selon une étude de la Banque Mondiale (BM), le continent perd 2 à 4 points de croissance chaque année en raison de cette pénurie d’électricité. Une question à résoudre – un défi – est bien leur financement.Au Mali, un ménage classique utilise moins ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Combler le gap de financement

Sur le même sujet