Expérimentation

« Derrière les MNBC de gros, il existe des enjeux de financement des entreprises »

Pour leurs projets de monnaies digitales, les banques centrales travaillent avec les banques commerciales. En France, c’est notamment le cas de Société Générale. Sa filiale Forge, dédiée à la technologie blockchain, réalise des tests de transactions dont le règlement est effectué grâce à une monnaie numérique émise par la Banque de France. Avec à la clé des gains d’efficacité, au profit tant de la banque que de sa clientèle d’entreprises.

Derrière les MNBC

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°854

Monnaies numériques de banque centrale - Vers le billet de banque 3.0 ?

En quoi consiste une monnaie numérique de banque centrale « de gros » (wholesale) ?De manière générale, une Monnaie numérique de banque centrale (MNBC) est une nouvelle forme de monnaie, comme il existe les pièces et billets ou encore la monnaie fiduciaire dématérialisée. C’est un instrument numérique, quelques lignes de code informatique encapsulées dans un « jeton » (ou « token ») échangeable sur un réseau de type blockchain. Ce dernier apporte, par construction, la garantie absolue que l’information qui y est stockée ne peut pas être altérée : c’est une source de confiance (une « golden ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Vers le billet de banque 3.0 ?

Sur le même sujet