Démographie et systèmes de retraite : « tous les pays ne vieillissent pas au même rythme »

Les évolutions démographiques, principalement le baby-boom d’après-guerre qui a vu doubler le nombre de naissances annuelles, menacent l’équilibre des systèmes de retraite, non seulement par répartition, mais aussi par épargne retraite. Hippolyte d’Albis livre différentes pistes de recherche pour y remédier.

1. Le poids des retraités sur la population active

L'auteur

  • Hippolyte d'Albis, PSE
    • Membre associé
      PSE‐École d’économie de Paris
    • Professeur
      Université Paris 1 Panthéon‐Sorbonne
    • Membre
      Institut Universitaire de France

Revue de l'article

Quelles sont les grandes évolutions démographiques qui influent sur le système de retraite ?Sur le plan mondial, quasiment tous les pays vieillissent. Cette tendance, bien identifiée, est due à l’allongement de la durée de la vie et à une baisse de la fécondité. En revanche, tous ne vieillissent pas au même rythme et c’est un des atouts de la France : en raison d'un taux de fécondité plus élevé, elle vieillit plutôt moins vite que d’autres pays européens. Des travaux de recherche récents montrent que cette vitesse de vieillissement peut avoir un impact important sur la dynamique mondiale ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet