Cet article appartient au dossier : Le capital-investissement en manque d’oxygène .

LBO, LMBO et autres MBI

Le capital-transmission améliore la compétitivité des PME

Critiqués pour excès d'endettement, certains LBO ont brouillé l'image du capital-transmission. L'Association française des investisseurs pour la croissance (AFIC) rappelle le rôle économique de ce mécanisme.

Capital-transmission

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°309

Le capital-investissement en manque d’oxygène

À l'initiative et à la demande des repreneurs, la transmission d'entreprises en France est en grande partie accompagnée par les professionnels du capital-investissement, lesquels apportent non seulement les fonds, mais surtout le savoir-faire pour pérenniser les entreprises, leur donner un second souffle et les rendre encore plus compétitives.Le métier du capital-transmission, essentiel à la consolidation du tissu économique en France, traverse, à l'image de l'ensemble du capital-investissement, une période extrêmement critique liée à la baisse régulière des fonds collectés auprès des ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Le capital-investissement en manque d’oxygène

Sur le même sujet