Cet article appartient au dossier : Dossier prospectif 2020.

Long terme

2020 : l'odyssée de l’épargne retraite

Le Plan d'épargne retraite (PER) présente un réel intérêt pour l’épargnant et va rudement concurrencer les fonds euros. Les assureurs sont toutefois les mieux placés sur le marché du PER pour les particuliers. En revanche, l’avantage est aux banquiers sur le marché des entreprises. Mais ce n’est que le début d’une longue odyssée…

Match banquiers-assureurs

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°839

Numéro double 839-840 : Prospective 2020 - Rétrospective 2019

Depuis le 1er octobre dernier, l’univers de l'épargne retraite français s'est radicalement transformé pour accueillir le nouveau Plan d'épargne retraite (PER). Il est déjà possible de tirer les premières conclusions pour comprendre comment les différents acteurs du secteur ont répondu à l'appel du gouvernement, qui lui a dessiné un avenir et fixé des objectifs dignes d’un programme spatial interstellaire. Le gouvernement veut en effet faire du PER le nouveau produit de placement long privilégié des Français. L’environnement fournit évidemment au PER une rampe de lancement favorable :une ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Dossier prospectif 2020

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet