Faut-il continuer à investir en Chine ?

Secouée par la crise sanitaire et la reprise en main de ses grandes entreprises par l’État, la Chine est-elle encore une bonne affaire?

Faut-il continuer à investir en Chine ?

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°860

Covid-19 : accélérateur de tendances

On sait qu’une vague de régulation touche la Chine depuis dix mois. Elle n’est pas la première depuis les grandes réformes de la fin des années 1970, mais elle est la plus puissante, en termes de durée et d’intensité. Elle a touché la tech, les jeux vidéo, l’immobilier, l’environnement, les cours privés, la consommation d’alcool, la santé… Cela a provoqué dans la période récente une baisse du poids de la Chine dans les portefeuilles internationaux et une baisse des cours, tout particulièrement pour les valeurs cotées hors de Chine. En particulier, les règles de limitation de l’endettement ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet