Cet article appartient au dossier : Assurance, ENASS Papers 19.

Value For Data

Vers un nouveau mode d’évaluation des risques

Le Big Data pourrait remettre en cause le principe de l’aléa nécessaire, grâce notamment à la fiabilité apportée par l’analyse prédictive. Une nouvelle science des risques est en train de naître de cette révolution méthodologique.

Vers un nouveau mode d’évaluation des risques

L'auteur

  • Luka Lucette, Master Enass 2019, Consultant, Financial Services – Insurance Risk & Compliance, KPMG France
    • Master Enass 2019
    • Consultant, Financial Services – Insurance Risk & Compliance
      KPMG France

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°391

ENASS PAPERS 19

Les outils constitutifs du Big Data, tels que le Machine Learning et l’Open Data, introduisent un nouveau paradigme : ils permettent de concevoir des modèles prospectifs fondés sur l’identification de signaux faibles [1]. L’analyse prospective prend ainsi une nouvelle dimension et le secteur de l’assurance peut explorer de nouvelles manières d’aborder la gestion des risques, jusqu’à présent fortement liée à une analyse rétrospective des fréquences/gravité des sinistres ou des causes de résiliation.Les leviers de l’univers digitalDonnées en libre accès et qualité des données : deux défis ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

ENASS Papers 19

Sur le même sujet