Banque de détail

Le rôle des autorités publiques dans l’octroi du microcrédit en France

Les pouvoirs publics ont joué un rôle essentiel en France dans la promotion du microcrédit, en autorisant les banques à prêter aux institutions de microfinance, en instaurant un système de garanties et en instituant des systèmes d’information susceptibles d’inciter les banques à s’intéresser au secteur du microcrédit, malgré sa faible rentabilité financière.

micro-crédit

L'auteur

  • Delaite
    • Université Paris XIII, Sorbonne Paris Cité CEPN (CNRS UMR 7234
    • IUT Saint-Denis, département GEA
  • Poirot
    • Chercheur associé
      BETA-CNRS, Université de Lorraine

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°791

Numéro double 791-792 : Rétrospective 2015 - Prospective 2016

La Banque de France, dans le cadre de ses actions en faveur de l’accessibilité bancaire et financière, a contribué à la promotion du microcrédit, en assurant une meilleure visibilité de ses caractéristiques ; elle a créé, à cet égard, en septembre 2006, un Observatoire de la microfinance ayant pour mission de recenser les activités de microcrédit et de contribuer ainsi à leur développement, qu’il s’agisse de microcrédits à caractère professionnel ou social (Bacin, Sobczak, Villa, 2010). Au niveau européen, le programme JASMINE (Joint Action to Support Micro-finance Institutions in Europe) ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sur le même sujet