3 questions à…

« Le ratio LCR va à l’encontre du mouvement mutualiste »

Avec 7 millions de sociétaires, le Crédit Agricole est un acteur majeur du système bancaire français. Mais en raison de ses multiples filiales, comprenant des entités cotées en Bourse, sa structure coopérative semble inintelligible. Décryptage avec Dominique Lefebvre, président de la Fédération nationale du Crédit Agricole.

Un groupe coopératif

L'auteur

Revue de l'article

L’organisation du groupe Crédit Agricole paraît très complexe. Pourquoi une telle ossature ?En effet, nous sommes un groupe bancaire différent des autres. Notre organisation a été conçue afin de permettre aux membres du groupe de tous se parler. Nous fonctionnons en réseau. Nous n’avons pas de gouvernance centralisée. Le rôle de la Fédération nationale du Crédit Agricole consiste à structurer les différentes positions des Caisses régionales afin de dégager un consensus sur les grands axes stratégiques du groupe. Pour les Caisses régionales, la FNCA s’apparente à un Parlement dans lequel ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Banques coopératives : des valeurs, des sociétaires, de la finance… mais encore ?

Sur le même sujet