Épargne

Livret A : respectons l’esprit de la règle ou, mieux encore, changeons de règle

Comme l’a demandé le gouvernement, le taux du Livret A n’a pas été augmenté le 2 février dernier. Pour quelles raisons ? Cette décision est-elle opportune ?

Livret A

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°745

Solvabilité 2 : un nouveau départ pour les offres aux assureurs

Une fois de plus, la question de la fixation du taux du Livret A refait surface à l’occasion de la non-augmentation par le gouvernement de son taux au premier février dernier, compte tenu de l’avis négatif et plutôt opportuniste ou téléguidé du gouverneur de la Banque de France. L’argument invoqué repose sur le fait que si le taux du livret A avait été augmenté début février, de 0,50 % tout de même (passant de 2,25 à 2,75 %), il aurait dû être baissé début août, en raison de la prévision d'une diminution du taux de l’inflation dans les mois à venir (elle a été arrêtée à 2,50 % sur les 12 ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet