Cet article appartient au dossier : La banque de détail digitale.

Open banking

« Il nous faut être liés aux différents acteurs de l’écosystème pour pouvoir intervenir au moment où le client a besoin de nos services »

Première banque à ouvrir son système d’information via des API, le Crédit Agricole a ainsi permis à des tiers de développer des services innovants pour ses clients et industrialise désormais cette approche à l’aide notamment de son laboratoire d’innovation, le CA Store, et de La Fabrique by CA. Mais cette ouverture se fait dans un cadre ultra sécurisé, où les problématiques de conformité sont intégrées dès l’amont.

L'auteur

  • L. Darmon
    • Directeur général de la Fabrique by CA Directeur des parcours digitaux
      Crédit Agricole SA

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°372

La banque de détail digitale

Les banques sont aujourd’hui appelées à ouvrir leurs systèmes d’information et partager une partie des données de leurs clients. Quels sont les enjeux de l’open banking pour le groupe Crédit Agricole ?L’open banking est un pilier essentiel pour le Crédit Agricole pour construire la banque de demain et proposer une banque universelle de proximité augmentée. Nous évoluons aujourd’hui dans un monde beaucoup plus ouvert, en conséquence de quoi les entreprises – et a fortiori les banques – doivent de plus en plus intégrer des innovations provenant de l’extérieur.En mettant en lien les banques ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

La banque de détail digitale

Sur le même sujet