Cet article appartient au dossier : ENASS Papers 12.

Risques agricoles

La gestion des risques climatiques pour l’agriculture en France

Comme l’a dernièrement rappelé la sécheresse de 2016, les aléas climatiques menacent le revenu des agriculteurs. Les assureurs font évoluer leurs solutions, via notamment des offres subventionnées par les Pouvoirs Publics. Mais la mutualisation des risques est encore trop faible pour généraliser l’assurabilité du risque climatique.

L'auteur

  • Charlotte Jézéquel
    • Chargée de comptes – assurances IARD Entreprises
      Gras Savoye Ouest AFR
    • Master ENAss 2016

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°352

ENASS Papers 12

Le changement climatique est désormais une question majeure pour les assureurs, car il va provoquer des événements météorologiques plus fréquents et de plus forte intensité en France. Les modèles de Météo France [1] pour 2041-2071 montrent une augmentation considérable du nombre de journées chaudes sur l’ensemble du territoire. Les dommages matériels causés par le climat, d’ici 2040, sont estimés à 44 milliards d’euros [2], soit une hausse de 90 % par rapport aux vingt-cinq dernières années. Cette évolution concerne au premier chef, les exploitations agricoles dont le fonctionnement et les ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

ENASS Papers 12

Sur le même sujet