Finance décalée

Le bonbon grec, par Laurence Jenkell

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°742

Numéro double : Rétrospective 2011- Prospective 2012

> Rétrospective 2011 : accéder au dossier

 

Du bon usage des billets de banque…

Les Estoniens ont l’esprit pratique : après le passage à l’euro le 1er janvier 2011, la Banque Centrale a indiqué que les anciens billets en couronne estonienne serviraient de combustible à la centrale d’Iru qui assure le chauffage de certains quartiers de Tallinn.

Hold-up du troisième type

En Inde, la succursale du district de Baranki (nord-ouest de l’Inde) de la State Bank of India a découvert en avril qu'un stock de billets équivalant à 10 millions de roupies avait été attaqué par les termites dans la chambre forte. Une enquête est en cours pour déterminer les responsabilités, mais les numéros de la plus grande partie des billets ont heureusement été préservés, ce qui permettra de les remplacer auprès de la Reserve Bank of India.

Un bonbon grec lance un clin d’œil au G20

L’artiste Laurence Jenkell réalise des sculptures représentant des bonbons géants. Quand la ville de Cannes lui demande de réaliser une exposition sur l’Union européenne, la jeune femme installe dans les rues de la cité cannoise 27 bonbons, chacun à l’effigie du drapeau de l’un des pays membres. Puis, quand elle apprend que le G20 va prendre ses quartiers à Cannes les 3 et 4 novembre, Laurence Jenkell décide de conserver quelques drapeaux, notamment celui de la Grèce qu’elle a placé devant une agence bancaire (en l’occurrence LCL). Fallait-il y voir un message ? Contactée par Revue Banque, l’artiste confirme que cette sculpture à cet emplacement doit être comprise comme un « clin d’œil », une allusion au contexte financier. Elle se défend toutefois de faire de la politique et précise que sa démarche est avant tout artistique.

Espérons que ce bonbon n’a pas été trop indigeste pour les participants du G20, en pleine tragédie grecque lors de ce sommet. S. G.

Quand des hackers se trompent de cible

Allezdax.com, le site des supporters du club de rugby de Dax, a été bloqué pendant deux semaines au mois d’octobre : au lieu des 700 visites quotidiennes, plus de 80 000 requêtes par jour ont été enregistrées. Alerté par la teneur des messages peu flatteurs – en allemand – qu’il recevait, le webmaster a eu une intuition. De fait, les hackers pensaient attaquer un site lié au DAX, le principal indice boursier allemand !

De particulier à particulier

La page des petites annonces de Libération recèle parfois des perles. Ainsi, dans l’édition du 27 septembre : « CAPITAUX. Couple sérieux (fonctionnaire et directeur) cherche prêt de particulier à particulier, réf. et garanties apportées. »

Développez votre âme de banquier central

Parce que la lutte contre l’inflation est un combat de tous les instants, la déclinaison Ipad/Iphone d’€conomia, le jeu conçu et édité par la Banque centrale européenne, est disponible sur l’Appstore depuis le 8 octobre. Le but est « simple » : il faut parvenir à maintenir l’inflation sous la barre des 2 %.

 

Sur le même sujet