Cet article appartient au dossier : Europe de l'Est : le potentiel existe toujours.

Cartes bancaires

À l’Est, du nouveau !

Si le parc de cartes de débit ne cesse de s’agrandir en Europe de l’Est, leur utilisation par la population est loin d’être maximale, faute de GAB et terminaux de paiement en nombre insuffisant. En revanche, le paiement en ligne, le « sans contact » et la biométrie pourraient devenir les sources de croissance de demain.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°285

Europe de l'Est : le potentiel existe toujours

Dans les pays d’Europe de l’Est, dont les pays Baltes, la Pologne, la République tchèque, la Hongrie, l’Ukraine, la Slovénie, le Bélarus, la Roumanie et la Bulgarie, les émissions de cartes à puce devraient enregistrer une progression à deux chiffres au cours des cinq prochaines années, passant de 274 millions d’unités en 2008 à un peu moins de 400 millions en 2013, soit un taux de croissance total moyen de 8,4 % par an. Le nombre de cartes actuellement en circulation dans les pays occidentaux est en moyenne de deux par personne, soit plus du double de celui des pays de l’Est.De plus en ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Europe de l'Est : le potentiel existe toujours

Sur le même sujet