Cet article appartient au dossier : ESCP Europe Applied Research Papers 12.

Performance

Création de valeur des sociétés d’assurance

Une analyse de la rentabilité compte tenu du risque lui-même capturé par le coût du capital estimé par la méthode MCEV permet de discriminer les assurances selon une grille intégrant la performance financière, la performance technique et la relativité de ces performances compte tenu du risque supporté par les investisseurs.

Graphique 1

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°382

ESCP Europe Applied Research Papers 12

Il est établi qu'une entreprise classique crée de la valeur économique lorsque la rentabilité dégagée par les capitaux employés est supérieure au coût des capitaux investis, c’est-à-dire lorsque la rentabilité des capitaux investis (Return On Capital Employed – ROCE) est supérieure au coût moyen pondéré du capital (Weighted Average Cost of Capital – WACC).Singularité des sociétés d’assuranceDans le cas de sociétés d’assurance, les notions de capitaux employés, de résultat net d'exploitation (Net Operating Profit After Tax – NOPAT) ou encore de WACC ne sont ni opérantes ni pertinentes. ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

ESCP Europe Applied Research Papers 12

Sur le même sujet