Cet article appartient au dossier : Prospective 2017 : Banque, finance, assurance.

Épargne

Après le « Made in France », l'« Invest in France »

L’investissement va devenir une cause nationale ! Cela s’impose en France, où l’investissement en actions périclite, mais aussi dans d’autres pays européens. Dans la perspective de l’Union des marchés de capitaux, la Commission cherche à susciter un élan vers l’investissement.

made in France

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°803

Numéro double 803-804 : Prospective 2017 - Rétrospective 2016

Le salon du « Made in France » vient de se terminer à la Porte de Versailles avec un niveau de fréquentation record, illustrant l’engouement des Français pour les entreprises domestiques. Même les hommes politiques n’hésitent pas à s’emparer de ce thème particulièrement porteur en période électorale pour promouvoir les entreprises locales, que ce soit en France ou outre-Atlantique ! En revanche, alors que le « Made in France » a le vent en poupe, l’« Invest in France » est paradoxalement en perte de vitesse. En témoigne le nombre d’actionnaires particuliers qui est passé de 7 millions en ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Prospective 2017 : Banque, finance, assurance

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet