Autorités bancaires

L’ACPR effectue des contrôles des engagements pris par les banques

Le bilan des dispositifs issus de la loi de 2013 a conduit aux engagements des banques de fin 2018, que l'ACPR et l'Observatoire de l'inclusion bancaire (OIB), qui a fait des préconisations fin 2017, vont contrôler cette année.

Les engagements des banques controlés par l'ACPR

L'auteur

  • Frédéric Visnovsky
    • Coordonnateur Banque de France / IEDOM / ACPR pour le suivi des engagements sur les frais bancaires
    • Secrétaire général adjoint
      ACPR

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°832

Clientèles fragiles: Les banques s’engagent

L’inclusion bancaire n’est pas un thème nouveau : il y a 35 ans, la loi bancaire de 1984 instituait le droit au compte ; il y a 30 ans, la loi Neiertz de 1989 mettait en place un dispositif de lutte contre le surendettement. Dans ces deux domaines, la Banque de France était au cœur des procédures mises en œuvre. Mais pour bien répondre aux problèmes de l’inclusion bancaire, il était important également de mieux appréhender les personnes en situation de fragilité financière. C’est pourquoi la loi de 2013 a créé l’Observatoire de l’inclusion bancaire (OIB), réunissant banques, associations ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Clientèles fragiles : les banques s'engagent

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet

  • Droit de la régulation bancaire : Actualité sur le MSU, CJUE, 8 mai 2019, Landeskreditbank Baden-Württemberg – Förderbank c/ BCE, aff. C-450/17 P, ECLI:EU:C:2019:372

    • Chronique
    • 21/06/2019
    • Revue Banque N° 834