Fiches pays de l'ouvrage sur les sanctions financières internationales

Liberia

Au cours des années 2000, différentes résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies ont imposé des sanctions au gouvernement du Liberia en raison du soutien accordé par ce dernier à des groupes rebelles armés de la région. Le départ de l’ancien président Charles Taylor a fait évoluer la situation du pays. Le Conseil de sécurité a cependant imposé le gel des fonds et des ressources économiques possédés ou contrôlés par l'ancien président libérien, des membres de sa proche famille, des hauts fonctionnaires de l'ancien régime ou encore des alliés ou associés. Les actions et la politique de Charles Taylor et d'autres personnes qui ont, en particulier, pillé les ressources du Liberia, transféré leur butin hors du pays et subtilisé des fonds et des biens libériens, ont compromis la transition du Liberia vers la démocratie et le développement de ses institutions et de son économie. Les sanctions européennes, reposent sur les règlements (CE) n° 234/2004 et (CE)n° 872/2004 toujours en vigueur.

En achetant cette fiche pays vous aurez accès à l'ensemble des mises à jour jusqu'au 31/12/2012.Retourner à la liste des fiches paysPour consulter cette fiche pays, une fois achetée, cliquez sur le titre de la fiche dans le bloc "Pour en savoir plus" sur la gauche de la page.
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC