Cet article appartient au dossier : ENASS Papers 7.

Societas europaea, mutuelle européenne… sésames ou chimères de l'assurance ?

Pour faire face aux mutations qui les attendent, les compagnies d’assurance vont devoir repenser leurs activités et leur développement à l’international. Les deux formes juridiques que sont la societas europaea (SE) ou la Mutuelle européenne – encore en réflexion – pourraient les y aider.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°325

Enass papers 7

Le marché français de l’assurance a connu de profondes mutations au cours des dernières décennies. Aux vagues de restructurations et fusions ayant donné lieu à la naissance de plusieurs acteurs significatifs, ont succédé, entre autres, le boom des nouvelles technologies, l’avènement de la bancassurance et l’arrivée d’acteurs internationaux. De plus, sur le plan communautaire, la création de la monnaie unique a supprimé tout risque de fluctuation des taux de change, facilitant ainsi la mise en œuvre d’opérations de fusions-acquisitions à l’intérieur du marché européen. L’ensemble des ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

ENASS Papers 7

Sur le même sujet