Cet article appartient au dossier : Résolution, Sur qui repose l’effort ?.

Investisseur

Résolution et bail-in : le point de vue de la victime

Alors que l’expression « renflouement interne » peut donner l’impression que la banque se renfloue elle-même, en réalité, épargnants et investisseurs sont mis à contribution. Description du bail-in par un investisseur en dette bancaire.

Résolution et bail-in

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°807

Résolution: sur qui repose l’effort ?

Le débat sur les crises bancaires s’est polarisé entre le bail-out et le bail-in (renflouement interne), mais ce renflouement n’a évidemment rien d’interne : il est payé par les épargnants et les investisseurs. C’est pourquoi il me semble utile de donner le point de vue de la victime, qui reflète de nombreuses réflexions et discussions menées avec d’autres investisseurs, et qui est ancré dans l’expérience : Anglo-Irish, Cooperative Bank, AIB (Anglo-Irish Bank), Northern Rock, Dexia, Bankia, BES (Banco Espirito Santo), Novo Banco, SNS Reaal, HSH Nordbank, HRE (Hypo Real Estate), Depfa, West ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Sur qui repose l’effort ?

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet