Centre de services partagés

Gouvernance de la mutualisation ou les clés d’une mutualisation durable

Les centres de services partagés sont une des solutions envisagées pour réduire les coûts administratifs ou de gestion des SI. Ils seront efficaces s’ils sont soumis à une gouvernance à la fois opérationnelle et financière, et s’ils fonctionnent dans une architecture de processus garante d'une bonne intégration avec les bénéficiaires.

 

L'auteur

  • Jacques Richer
    • Directeur Secteur Services Financiers
      Capgemini Consulting

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°733

Epargne longue : en quête de repères

La nécessité pour les groupes bancaires de réduire leurs coûts, induite ou au moins renforcée par la crise et venant après plusieurs années de croissance externe, les conduit naturellement à explorer ou à ré-explorer la piste de la mutualisation comme source d’économies. Activités administratives de back-office et de gestion du système d’information (SI) sont généralement considérées comme les deux principaux gisements d’économies d’échelle, avec comme nouvelle solution miracle la mise en œuvre de shared services centers ou, en bon français, de centres de services partagés (CSP).Éviter les ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet