Chronique de droit bancaire : Billet à ordre relevé. Réglementation interbancaire. Opposabilité.

En acceptant de recevoir un billet à ordre relevé, une société est, en l'absence de convention contraire, censée avoir adhéré au règlement de la chambre de compensation et s'être soumise pour le paiement de l'effet, à la procédure résultant des accords interprofessionnels. -(Cass. com. 17 juillet 2001, Bull. civ. IV n° 147 p. 140 ; D. 2001 p. 2737, obs. X. Delpech.)

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°81

BD81


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)