Gestion d'actifs

Parts « couvertes » de fonds obligataires : quel intérêt pour les investisseurs ?

De nombreux fonds obligataires proposent des catégories de parts qui éliminent des facteurs de risque tels que le risque de change ou le risque de taux. Toutes ne conviennent pas forcément à n’importe quel type d’investisseur.

Graphique 1

L'auteur

  • Mara Dobrescu
    • Analyste Recherche Gestion d’Actifs
      Morningstar France

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°807

Résolution: sur qui repose l’effort ?

Les fonds d’obligations internationales sont utiles à plusieurs titres au sein d’un portefeuille diversifié. Ils permettent tout d’abord d’accéder à des régions où les rendements sont plus élevés qu’en zone euro, comme les États-Unis et les marchés émergents par exemple, et dont les cycles économiques et monétaires sont différents. Aux bienfaits de la diversification sur plusieurs régions s’ajoute la possibilité pour les investisseurs européens de bénéficier de l’appréciation éventuelle des devises par rapport à l’euro. C’est ainsi en grande partie grâce à l’appréciation du dollar ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet