Prospective

Réhabiliter la BFI

Excessivement critiquée depuis la crise de 2008-2009, la BFI a en réalité un rôle utile dans l’économie et au sein des banques globales. Pour un investisseur en dette bancaire, l’effet de diversification qu’apporte une BFI est positif. Le Brexit et l’élaboration de l’Union des marchés de capitaux pourraient conduire la sphère politique européenne à prendre conscience du rôle crucial des BFI et à favoriser le retour en grâce de cette activité.

Réhabiliter la BFI

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°387

Les BFI européennes face à leur destin

 La BFI reste un métier à part dans le monde bancaire : les produits et les risques sont différents, la réglementation est spécifique… jusqu’aux rémunérations qui sont totalement déconnectées du reste de la banque. Il ne reste aujourd’hui plus qu’une poignée de banques européennes qui ont choisi de maintenir une activité de BFI globale, multiproduits et sur plusieurs continents. La BFI serait-elle devenue un boulet que traînent certains établissements devenus trop gros ?À première vue, le sujet est rapidement clos. Là où certaines banques de détail réussissent à afficher des ROE nettement ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Les BFI européennes face à leur destin

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet