Cet article appartient au dossier : ESCP Europe Applied Research Papers 4.

Bourse

Quelle société cible privilégier dans le cadre d’un SPAC ?

Les nouvelles réglementations imposées au système bancaire depuis la crise des subprime ont rendu l’accès au crédit plus difficile pour les entreprises. Dans la lignée du crowdfunding, des placements privés et du développement de la dette hybride, les SPAC apparaissent comme une alternative à ce phénomène de contraction du marché du crédit.

Nombre de SPAC et de fonds levés dans le monde entre 2003 et juin 2014

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°337

ESCP Europe Applied Research Papers 4

Un SPAC [1] est un véhicule d’investissement coté à durée de vie limitée qui lève des fonds publics afin d’investir dans une société cible, le plus souvent une société privée. L’objectif d’un gérant de SPAC est de trouver, dans un intervalle de temps donné, une ou plusieurs sociétés cibles dans lesquelles investir. Le gérant doit ensuite convaincre les investisseurs du bien-fondé de l’opération qu’il propose. S’il y parvient, il y a alors une levée de fonds auprès d’investisseurs institutionnels, qui s’apparente à une opération d’IPO [2]. En résumé, un SPAC permet donc de regrouper des ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

ESCP Europe Applied Research Papers 4

Sur le même sujet