Les fusions-acquisitions face à la loi Sarbanes-Oxley

Dans le cadre des fusionsacquisitions, bancaires ou autres, la loi Sarbanes-Oxley procure-t-elle un avantage aux sociétés cotées aux États-Unis que les sociétés européennes devraient craindre ?

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°246

Fusions & acquisitions bancaires


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sur le même sujet