Cet article appartient au dossier : Le collatéral, précieuse matière première.

Dérivés OTC : « Notre service de pricing permet aux clients d’économiser du collatéral »

Du fait des nouvelles réglementations, les acteurs du buy side vont devoir fournir de manière quasi systématique du collatéral pour leurs transactions sur les dérivés OTC. Les prestataires comme Société Générale Securities Services (SGSS) se mettent en ordre de bataille pour répondre à ces nouveaux besoins.

L'auteur

  • Alex Buffet, Société Générale Securities Services
    • Directeur Market Data et Asset Servicing
      Société Générale Securities Services
  • Laurent Thuillier, Société Générale Securities Services
    • Directeur Asset Servicing, en charge des activités sur OTC
      Société Générale Securities Services

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°299

Le collatéral, précieuse matière première

En quoi vos clients investisseurs sont-ils impactés par la réforme du marché des dérivés ?Alex Buffet : Le marché des dérivés est très largement dominé par les transactions de gré à gré (OTC). Seul 15 % du total est exécuté via des plates-formes électroniques. L’objectif du G20 est de faire passer les dérivés OTC standardisés par des chambres de compensation, pour accroître leur transparence et réduire le risque. La priorité est portée sur deux types de dérivés : les swaps de taux et les CDS, qui représentent à eux deux les trois-quarts des dérivés OTC. Les produits plus « exotiques » et ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Le collatéral, précieuse matière première

Sur le même sujet