Redressement mesuré en 2010 des encours de crédits aux ménages en France

Les crédits aux ménages ont connu une décélération marquée en 2009, avec une progression annuelle de l'encours ramenée à 3,4 % en fin d'année, contre 7,2 % fin 2008.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°724

Titriser plus pour financer plus, à quelles conditions ?

Cette décélération tient au freinage continu des encours de prêts à l'habitat, les crédits à la consommation ayant plutôt bien résisté. Le redressement amorcé début 2010 devrait se confirmer sur les prochains mois, mais à pas lents, avec une hausse prévue de 4,6 % fin 2010 (4,8 % pour les prêts habitat, 4,1 % pour les prêts à la consommation).Le freinage de l'encours de crédit habitat semble toucher à sa fin. Sa croissance accélère légèrement depuis novembre 2009 : +3,6% en décembre 2009 (sur un an) et +4,1 % en février 2010 (contre +3,2 % en octobre).  Rappelons qu'après le boom de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)