Cet article appartient au dossier : ENASS Papers 4 : Vitesse de croisière ?.

Méthodologie

Renouveler l'élaboration d’analyses et de diagnostics de risques vie

L’étude réalisée présente une approche nouvelle du provisionnement des risques couverts en prévoyance collective par l’utilisation de méthodes actuarielles le plus souvent utilisées pour le calcul des provisions non-vie.

L'auteur

  • Paul Garat
    • Chargé d'études actuarielles
      Generali

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°310

ENASS PAPERS 4 : vitesse de croisière ?

L’assurance collective est née de l’idée de créer une protection complémentaire pour les salariés d’une entreprise. L’intérêt d’assurer un groupe est apparu comme évident pour l’assureur, à travers l’effet de mutualisation des risques qu’induit cet ensemble d’assurés.Le développement de l’assurance de prévoyance collectiveIl est également une réalité économique qui pousse les organismes à trouver des relais de croissance et de financement importants. Dans toutes les compagnies d’assurance, les incertitudes liées au contexte économique limitent le développement potentiel des placements en ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

ENASS Papers 4 : Vitesse de croisière ?

Sur le même sujet