Cet article appartient au dossier : Enass Papers 14.

Industrie

Quels enjeux à venir pour l’assurance face à l’essor de l’impression 3D ?

L’impression 3D ou « additive » révolutionne les pratiques industrielles. Pour les assureurs, les repères changent, notamment du point de vue du partage des responsabilités. L’immixtion du consommateur dans le processus de production fait partie des paramètres que les assureurs doivent désormais intégrer dans leur analyse de risques.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°363

ENASS PAPERS 14

L’impression 3D est « un moyen pour les pays occidentaux de se réindustrialiser ». C’est par cette affirmation que Barack Obama a défini tout l’enjeu de cette technologie. Créée dans les années 1980 aux États-Unis et souvent objet de fantasmes pour la science-fiction, l’impression additive est désormais une réalité. « The Internet Factory », « l’industrie intelligente » ou encore « l’industrie 4.0 », nombreuses sont les expressions pour qualifier la révolution industrielle que nous vivons. Savant mélange entre les domaines physiques et virtuels, l’impression 3D casse les codes de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Enass Papers 14

Sur le même sujet