Cet article appartient au dossier : Protection de l’épargnant : jusqu’où faut-il aller ?.

Autorité des marchés financiers

« Nous avons vérifié 3435 publicités en 2011 »

Pour protéger les épargnants, l’AMF ne se contente pas de contrôler les instruments financiers et la publicité qui en est faite. Elle aide les particuliers à devenir autonomes en renforçant leur culture financière, n’en déplaise à David Thesmar (voir son article) qui estime que la formation n'est pas une solution !

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°751

Protection des épargnants : jusqu’où faut-il aller ?

Le sujet de la protection des épargnants, qui fait partie des missions de l’AMF, suppose une vulnérabilité de ces particuliers, laquelle s’expliquerait notamment par leur manque de culture financière. Que faire pour améliorer cette situation ?En 2011, nous avons publié une étude sur l’éducation financière des Français avec le Crédoc et La Finance pour tous. Cette étude a permis de faire ressortir deux chiffres assez parlants et qui montrent à eux seuls la nécessité d’améliorer la culture financière dans notre pays.Tout d'abord, 80 % des Français ont un sentiment d’incompétence dans le ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Protection de l’épargnant : jusqu’où faut-il aller ?

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet