Transformation digitale et Banque Privée

Loin d’être une menace, la transformation digitale est un atout pour le banquier privé

Les outils digitaux ne remplaceront pas l’humain ! Au contraire, ils aideront à renforcer la relation privilégiée qui lie le banquier privé et son client. En revanche, l’évolution digitale permet de revisiter les stratégies (et donc l’organisation) des banques privées… A la condition que la notion d’utilisateur, représentée en premier lieu par le collaborateur, ne soit pas relayée au second plan.

relation financière

L'auteur

  • Joséphine Tann
    • Master Spécialisé Senior Management Bancaire Promotion 2017/2018
      CFPB Ecole supérieure de la Banque - ESSEC Business School

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°CFPB2018
La transformation digitale a fait évoluer le modèle économique de la banque privée. Historiquement, son environnement est connu pour ses contraintes intrinsèques liées au métier : le secret bancaire, une forte régulation, la fiscalité, l’importance de l’image de marque et de la confiance… À cela s’ajoutent depuis quelques années un décor économique et réglementaire qui est moins favorable et une nécessaire prise en compte des évolutions des modes de consommation induites par l’univers digital. En effet, les clients veulent utiliser leur banque comme n’importe quel service à l’image de leur ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sur le même sujet