Banquier

Gérer les risques de marché sous Solvabilite 2

Que ce soit directement auprès des assureurs ou par l’intermédiaire d’un gérant d’actifs, les banques proposent différents outils pour couvrir les risques de marchés : note émise par un SPV, CAP CMS, CDS… L’objectif est notamment de réduire la volatilité des fonds propres et de faire baisser le niveau de fonds propres exigibles.

tableaux 1 et 2

L'auteur

  • Ludovic Antony
    • Ingénieur financier en charge du conseil aux assureurs et fonds de pension
      Société Générale Corporate & Investment Banking

Revue de l'article

Début 2018, nous avons seulement deux ans de recul pour évaluer l’impact de Solvabilité 2 sur les compagnies d’assurance. Les premiers rapports de solvabilité publiés par les assureurs européens en 2017 font ressortir beaucoup de disparités en termes de ratios de solvabilité, selon les pays et les profils d’acteurs. Les différences proviennent principalement de la nature variée des contrats, de l’emploi de modèles internes, de l’utilisation ou non de mesures transitoires [1] sur les taux et les actions, ou encore de mesures de long terme sur les passifs [2]. Sans ces dernières, les ratios ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Banquiers, gérants d’actifs et réassureurs en concurrence

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet