Cet article appartient au dossier : ENASS Papers 5.

Immobilier

La garantie des risques locatifs est-elle légitime au travers d’un dispositif assurantiel ?

La garantie des risques locatifs lancée en 2006 affiche aujourd’hui un bilan mitigé ; sa faible diffusion interroge sur le caractère assurantiel de ce produit. Pourtant la sécurisation des rapports locatifs reste une préoccupation majeure du gouvernement. Comment réhabiliter le dispositif ?

L'auteur

  • Grandchamp
    • MBA Manager d’entreprise spécialisation Assurance 2012
      ENASS
    • Directeur Commercial - Développement Construction
      Verspieren

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°315

ENASS PAPERS 5

La garantie des risques locatifs (GRL) est-elle légitime au travers d’un dispositif assurantiel ? Telle est la question que nous nous étions posée [1] après plus de 5 ans de fonctionnement et un bilan mitigé qui laissait entendre que la GRL ne pourrait plus très longtemps supporter sa confidentialité. Ses objectifs sociaux sont loin d’être remplis et sa mutualisation est insuffisante au regard des contraintes assurantielles. Quant à ses acteurs, ils semblent sceptiques du côté des propriétaires, souvent hermétiques chez les professionnels de l’immobilier, et le constat d’une entente ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

ENASS Papers 5

Sur le même sujet