Risque de crédit : faut-il développer la notation interne?

Les banques s'apprêtent à transmettre leurs remarques sur les propositions de Bâle. Leurs premiers calculs font apparaître les atouts de la notation interne sous certaines conditions et le rôle important que pourra jouer la titrisation.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°626

Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)