Recherche : Changement de dénomination sociale et création de la valeur

En s'appuyant sur un échantillon de 55 firmes et une méthodologie classique d'étude d'événement, il apparaît que le marché français réagit négativement à l'annonce d'un changement de nom. Cela traduit la méfiance des investisseurs à l'égard de ce type d'opération. Le marché sanctionne d'autant plus fortement les firmes qui ont initié un changement majeur.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°642

Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)